SMICTOM de la Bruyère - CD 132 A - 14680 Gouvix - 02 31 23 84 63 / Fax : 02 31 23 48 83

http://www.smictomdelabruyere.fr / smictomdelabruyere@gmail.com

Du lundi au mercredi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00

Jeudi : 8h00 - 12h00 / 14h00 - 18h00

Vendredi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 16h00

1er et 3ème samedi du mois : 9h00 - 12h00

 

Déchetterie LES AUCRAIS.

Pôle Environnement de la Bruyère

14190 URVILLE Tél : 02 31 23 58 31 (Se munir d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile.

Barre limitative de hauteur : 2 m.)


L'enlèvement des encombrants à domicile : Prenez rendez-vous  sur simple appel téléphonique au 02 31 23 84 63 (service réservé aux personnes à mobilité réduite).


A propos de l'expérience menée à Saint Aignan de Cramesnil


La commune de Saint Aignan de Cramesnil, à l’initiative de son Maire Pascal Lecoeur s’est portée volontaire pour essayer la collecte en sacs transparents.

Cette expérience a suscité parmi les habitants, des inquiétudes, des questions, voire, quelques discussions animées, mais le résultat est là, c’est un véritable succès. Ceci démontre qu’avec du bon sens, de la bonne volonté, il est possible de réduire le volume des ordures ménagères résiduelles de façon significative et de pratiquer un tri sélectif de qualité. Nous sommes donc confortés pour étendre progressivement à d’autres communes cette collecte en sacs transparents. La commune d’Hubert Folie se porte volontaire pour l’année 2011.

 

Nous remercions ici tous les acteurs qui ont participé à cette expérience :

- l’équipe municipale de Saint Aignan de Cramesnil, emmenée par son Maire, pour son soutien sans faille,

- les habitants de la commune pour avoir intégré et appliqué des nouvelles consignes liées aux ordures ménagères et à l’utilisation de ces sacs transparents,

- le personnel du Smictom qui s’est investi sans compter pour la réussite de celle-ci.

 

Nous sommes persuadés que ce qui a été possible dans cette commune, l’est également dans les autres communes du Smictom.


Michel LE BARON, Président du SMICTOM de la Bruyère.

Patrice MATHON, Vice-Président en charge de la commission communication.

 

RAPPEL DU CONTEXTE SUR LA COMMUNE DE ST AIGNAN DE CRAMESNIL

Une opération test a été menée sur la commune de St Aignan de Cramesnil. D’une durée d’un an, elle a consisté à collecter les ordures ménagères en sacs transparents : une première dans le Calvados !

 

Objectifs :

  • Homogénéiser les contenants,
  • Faire respecter les consignes du règlement de collecte par un contrôle des bonnes pratiques des rejets : tri sélectif des emballages ménagers recyclables, utilisation des bonnes filières pour l’ensemble des flux de déchets (piles, D3E, déchets verts, déchets dangereux des ménages, DASRI...),
  • Sensibiliser sur la prévention en matière de production de déchets,
  • Diminuer à terme la production de déchets ménagers résiduels,
  • Limiter l’augmentation des coûts due à la part traitement (TGAP* notamment)

*D3E : Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques *DASRI : Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux *TGAP : Taxe Générale sur les Activités Polluantes


LA PRÉPARATION DE L’OPÉRATION

L’opération a débuté le 4 mai 2009 sur la commune de St Aignan de Cramesnil. Mais il y a eu un gros travail de réalisé en amont, notamment en terme de communication.

Tout d’abord, il y a eu une période d’observation de 4 mois sur la commune. Les déchets ramassés sur la commune étaient systématiquement pesés à part afin de définir le tonnage hebdomadaire avant la mise en place de l’opération (résultat obtenu : 2 T / semaine soit 219 kg/an/hab, une production moyenne d’ordures ménagères déjà faible au regard de la production observée sur le périmètre syndical et même à l’échelle nationale).

Les sacs transparents ont ensuite été distribués en porte à porte par des agents du SMICTOM de la Bruyère. Le but était d’expliquer aux habitants qu’une opération allait être menée sur leur commune. Cette démarche était également l’occasion de faire un rappel concernant les consignes de tri (remise de plaquettes d’information).

Il a également fallu former le personnel de collecte (chauffeurs et rippeurs aux consignes particulières de ramassage).

 

LA MISE EN PLACE DE L’OPÉRATION

L’opération a démarré le 4 mai 2009. Un opérateur de contrôle était systématiquement présent durant les 3 premiers mois de collecte afin de finaliser et d’adapter la formation du personnel de collecte ainsi que pour relever les refus.

Dans le cas où le sac n’était pas conforme (présence d’emballages recyclables par exemple), le sac n’était pas collecté. Un autocollant est systématiquement collé sur le sac pour informer le foyer des raisons du refus.

Dès le retour de l’équipe de collecte, chaque foyer dont le sac était refusé recevait un appel téléphonique du SMICTOM afin de voir ensemble les raisons du refus et la manière dont il fallait régler le problème pour que le sac soit bien collecté la semaine suivante.

 

LES RÉSULTATS APRÈS 1 AN DE MISE EN PLACE

Concernant les ordures ménagères :

  • 123 kg/hab./an après le passage en sacs transparents (au lieu de 219 kg en 2008) : - 43 % de déchets résiduels.
  • 44 T non produites à l’échelle de la commune pour 2009 (60 T pour 2010).
  • Economie réalisée sur la collecte = 0 € (en raison du temps passé pour le contrôle des sacs notamment).
  • Economie réalisée sur le traitement = 1 900 € (3,90 € /hab.).

 

Influence sur la collecte sélective :

  • + 27 % d’emballages.
  • + 61 % de papier et carton.
  • + 10 % de verre.

 

TÉMOIGNAGE DE PASCAL LECOEUR, MAIRE DE ST. AIGNAN DE CRAMESNIL

 

Pourquoi St Aignan de Cramesnil s’est lancé dans cette aventure ?

Le système de collecte classique en sac noir, fonctionnait très bien. Seulement on s’est aperçu que les citoyens ne respectaient pas toujours les règles civiques ou ne recyclaient pas correctement leurs déchets, moi le premier !

Par manque d’habitudes, de courage ou tout simplement par contraintes, trop de petits cartons, de bouteilles en plastique, de canettes se retrouvaient dans le sac noir. Une croissance des déchets déversés au site des Aucrais, le coût de traitement des déchets (en centre d’enfouissement) en forte augmentation nous ont amenés à faire ce choix. J’ai donc proposé au SMICTOM, suite à une réunion d’information, que la commune de St Aignan de Cramesnil se porte volontaire pour ce projet.

Après délibération, le conseil municipal (sans étiquette politique) m’a suivi à 100%. Simplement dans le bon sens en faveur de développement durable. Il ne restait plus qu’à convaincre et à sensibiliser les citoyens...

Les premiers résultats de l’opération nous ont confortés dans notre choix, puisque au bout de 2 mois le tonnage diminuait près de moitié, les chiffres parlent d’eux même ! Rassurants, je tenais par ce droit à la parole, à remercier tous les habitants du village pour leurs efforts de gestion des déchets.

Et j’affirme la nécessité « d’agir à la source » pour prévenir la production de déchets et ainsi maîtriser le traitement de nos ordures ménagères. Comment ? En changeant nos habitudes de consommation en réduisant les quantités d’emballages. Mais là c’est la seconde phase. En attentant « Trions nos déchets» !

Pascal LECŒUR